Publié par : Claude Marchis | 5 août 2010

Les scouts au château de Massuguiès

– publié dans le Tarn libre le 6 aout 2010

Les bannières du scoutisme flottent devant le château de Massuguiès. En effet, une trentaine d’enfants scouts à partir de 12 ans, encadrés par 5 adultes, sont dans nos campagnes et se sont installés dans le magnifique parc du château. Leur rencontre suscite pour beaucoup d’entre nous des souvenirs heureux de notre enfance. D’autres jeunes ont repris le flambeau et perpétuent la mission du Scoutisme Unitaire de France et sont resté fidèles à ses principes. Le premier sens de leurs démarches a pour objectif d’extraire ces jeunes pour quelques temps du confort moderne et à les sensibiliser à la nature, à acquérir une capacité d’autonomie et à faire preuve d’ingéniosité. On reste étonné devant leurs réalisations : coins cuisine, salle à manger, tentes sur pilotis, accessoires divers, fabriqués avec les matériaux environnants et naturels. Le deuxième, c’est l’apprentissage à vivre avec les autres, les comprendre et les respecter. Le service ou la disponibilité, troisième principe moral, est reconnu par les populations et correspond à l’image qu’elles se font du scoutisme, autant que le quatrième, le caractère aventureux grâce aux jeux développant aptitudes physiques et facultés mentales. Enfin, ces jeunes, baptisés ou en démarche de baptême, complètent leur développement personnel par une recherche spirituelle. Quotidiennement, souvent avec l’aide d’un aumônier, messes et prières ponctuent le rythme de vie de ces Scouts guidés par l’amour de Dieu.

La Maîtrise de ce groupe, des étudiants de grandes écoles d’ingénieur ou de hautes études commerciales, bénévoles, titulaires d’un brevet agréé par L’état, comparable au BAFA, encadrent les enfants dans leurs séjours et les conseillent dans leurs démarches. Un programme d’activités est savamment établi par ces responsables : explorations de la région, sorties par groupes de huit ou de deux, jeux, discussions et chants autour du feu de camp, concours de cuisine. Leur responsabilité d’encadrement s’étend aussi à aider les enfants à prendre des engagements moraux et à les féliciter devant tous lorsqu’ils ont franchit des étapes dans leur progression.

Quand cet article sera paru, les scouts auront quitté ,après après vingt trois jours, notre territoire. Le parc aura retrouvé sa quiétude et son silence; les enfants, la tête pleine de souvenirs de leurs séjours et de leurs aventures, auront retrouvé leurs familles; les adultes se consacreront à leurs habituelles occupations et à leurs études, en attendant une nouvelle mission pour que perdure l’élan du scoutisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :