Publié par : Claude Marchis | 19 août 2013

Un trou noir au centre de notre galaxie

Un trou noir au centre de notre galaxie

trou noir au centre de notre galaxieLes trous noirs, mystérieux phénomènes du cosmos et vedettes des séries de science-fiction, ont toujours mobilisé la curiosité des astrophysiciens. Ces mystérieux et lointains objets de l’espace, d’une concentration extrême de matière et d’une énorme force gravitationnelle qui attirent et retiennent tout, même la lumière, nous paraissaient inaccessibles, trop loin, impossibles à voir. Ils existaient dans notre imaginaire comme un concept, une théorie scientifique avant qu’une équipe de la NASA ait capturé des images assez précises d’un anneau de gaz et de poussières large de sept années-lumière entourant un trou noir super-massif au centre de notre galaxie la Voie Lactée située à 26000 années- lumière.

D’après les récentes observations, nombre de galaxies contenant des milliards d’étoiles posséderaient en leur centre ce genre de monstre glouton qui dévore les matières dans son voisinage, de jeunes étoiles, lesquelles bousculées, tiraillées, brûlent et rayonnent comme un « chant du cygne » avant de disparaître dans ce lieu obscur et immensément dense. C’est paradoxalement, par cette activité intense lumineuse et un rayonnement prodigieux d’une large gamme de fréquences, des ondes radio aux rayons X que les trous noirs, pourtant invisibles, se trahissent et se dévoilent malgré eux à la curiosité des astrophysiciens. A leur voisinage, rien ne peut défier leur forte attraction gravitationnelle. Sachant que pour contrer cette force et s’échapper de la Terre, une fusée doit s’élancer à 11 km par seconde et que du soleil il lui faudrait atteindre 600 km par seconde, pour s’extraire d’un trou noir, comme celui situé au centre de notre galaxie, photographié par la NASA, d’une masse de 40 millions de fois la masse solaire, la fusée devrait dépasser largement la vitesse de la lumière. C’est ainsi que les trous noirs ne laissent rien échapper, pas même la lumière. Selon les dernières recherches, leurs tailles varient largement et seraient proportionnelles au nombre d’étoiles de la galaxie, cependant leur positionnement au centre reste encore une énigme. C’est à la gravité, une des quatre forces élémentaires de la nature, architecte de l’univers, que les trous noirs doivent leur existence. Le scénario de la pomme tombant sur notre tête illustre parfaitement ses effets mais d’autres phénomènes observés plus récemment nous offrent de grandioses spectacles. De super-amas de galaxies, dans lesquelles se nichent probablement des trous noirs, attirent par leur gigantesque masse des galaxies situées dans leurs entourages. Celles-ci finiront par être absorbées. Notre soleil, radieux en ces jours-ci, fait partie de l’amas stellaire nommé, « Amas Local », qui lui-même est inclus dans le super-amas « de la Vierge », et il se pourrait que notre astre préféré finisse avec son cortège planétaire dans cette immense fournaise de la Vierge, bien mal baptisée. Diverses théories traitent de la formation de ces abominables objets de l’espace. Ils pourraient provenir de l’implosion d’étoiles géantes en fin de vie, ou d’amas extrêmement denses constitués aux premiers instants de l’univers.

la matière absorbée par le trou noir image SOFIA FORCASR NASA

Les images obtenues par une équipe de l’université de Cornell sont surprenantes de précision et nous apportent un réalisme inattendu à ce que nous pouvions imaginer. Elles furent réalisées à partir d’un télescope embarqué à bord d’un Boeing 747SP en vol stratosphérique, en infra-rouge, par le procédé nommé SOFIA (Stratospheric Observatory for Infrared Astronomy). Autour de l’anneau dont le diamètre est environ de 100 années-lumière qui entoure le trou noir, on distingue un ensemble brillant d’étoiles jeunes. L’une des images montre parfaitement une traînée assez mince en forme de « Y » . Ce serait de la matière provenant de l’anneau, offerte à la pâture du monstre, ce trou noir ou « brûleur d’étoiles » comme disent certains physiciens prompts à l’exaltation. Claude Marchis

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :